samedi 30 avril 2011

Lettre d'une blonde à son fils (le courrier du jour)


Cher fils,

Je t'écris ces lignes pour que tu saches que je t'écris. Alors, si tu reçois cette lettre c'est qu'elle est bien arrivée. Si tu ne la reçois pas tu me préviens pour que je te la renvoie.

Je t'écris lentement parce que je sais que tu ne lis pas très vite.

L'autre jour, ton père a lu que selon les enquêtes la plupart des accidents arrivent à moins d'un kilomètre de la maison, ainsi nous nous sommes décidés à déménager plus loin.
La maison est superbe; elle a une machine à laver, mais je ne suis pas sûre qu'elle fonctionne. Hier, j'ai mis le linge dedans, j'ai tiré la chasse et je n'ai plus vu le linge depuis, mais bon.

Le temps ici n'est pas trop mauvais. La semaine dernière il a plu seulement deux fois. La première fois, la pluie a duré 3 jours, la deuxième 4.

À propos de la veste que tu voulais, ton oncle Pierre m'a dit que si nous te l'envoyions avec les boutons, comme ils sont lourds, ça coûterait plus cher; alors, nous avons enlevé les boutons et les avons mis dans la poche.

Nous avons enfin enterré ton grand-père; nous avons trouvé son corps lors du déménagement. Il était dans l'armoire depuis le jour où il a gagné en jouant à cache-cache.

Au fait, l'autre jour il y a eu une explosion à gaz dans la cuisine, et ton père et moi sommes sortis propulsés au dehors de la maison; quelle émotion ! C'est la première fois que ton père et moi sortons ensemble depuis des années.

Le médecin est venu à la maison pour voir si nous allions bien et il m'a mis un tube en verre dans la bouche. Il m'a dit de la fermer pendant 10 minutes, ton père lui a proposé de lui racheter le tube.

Et puisqu'on parle de ton père, je t'annonce qu'il a du travail, il en est fier, c'est un poste à responsabilités, il a environ 500 personnes en dessous de lui. Ils l'ont pris pour couper le gazon dans le cimetière.

Ta soeur Julie, celle qui s'est mariée avec son mari, elle a enfin accouché, mais on ne sait pas encore le sexe, je ne saurais pas te dire si tu es oncle ou tante. Si c'est une fille, ta soeur va l'appeler comme moi. Ça doit être étrange d'appeler sa fille "maman".

Ton père a demandé à ta soeur Lucie si elle est enceinte, elle lui a dit que oui, de 5 mois déjà; mais là, ton père a demandé si elle était sûre qu'il était d'elle. Lucie lui a dit que oui.

Quelle fille solide, quelle fierté, tel père telle fille.

Ton cousin Paul s'est marié et il prie tous les jours devant sa femme, parce qu'elle est vierge.

Par contre, on n'a plus revu l'oncle Isidore, celui qui est mort l'année dernière.

Ton chien Pouky nous inquiète, il continue à poursuivre les voitures à l'arrêt. Mais ton frère Jeannot est pire. Il a fermé la voiture et il a laissé les clefs à l'intérieur. Il a dû aller chez lui chercher le double pour pouvoir nous sortir tous de là.

Bon, mon fils, je ne t'écris pas notre adresse sur la lettre, je ne la connais pas. En fait la dernière famille qui a habité ici est partie avec les numéros pour les remettre dans leur nouveau domicile.

Si tu vois Marguerite, passe lui le bonjour. Si tu ne la vois pas, ne lui dis rien.

Ta mère qui t'adore,
Alice

P.S. J'allais te mettre quelques billets, mais j'ai déjà fermé l'enveloppe.

vendredi 29 avril 2011

On n'arrête pas le progrès chez Leclerc


Un nouveau Leclerc vient d'ouvrir ses portes en Bourgogne, à Autun.
Ils ont installé un vaporisateur d'eau automatique pour conserver les
fruits et légumes frais: juste avant que ça démarre vous entendez le
son du tonnerre au loin et l'odeur de la pluie qui vient.
Quand vous passez dans la section des produits laitiers, vous
entendez les vaches meugler et vous pouvez sentir l'odeur du foin frais
coupé.
Dans la section boucherie, vous pouvez respirer l'odeur d'un steak
sur BBQ avec oignons.
Dans la section des œufs, vous pouvez entendre les poules caqueter et
sentir l'arôme des œufs et bacon en train de cuire.
Et dans la section boulangerie, vous êtes titillés par l'odeur du
pain fraîchement sorti du four et des bons biscuits.
..........


Conclusion : Je pense que je vais aller acheter mon papier toilette ailleurs !

Free, Votre facturation de 18/04/2011 ! ATTENTION PHISHING


Et un de plus, il semblerait que Free soit le prétexte préféré des arnaqueurs sur Internet!
Une nouvelle campagne de fishing a été lancé aujourd'hui à partir d'une adresse de type service@info.groupon.fr qui peut tout de suite vous mettre la puce à l'oreille pour deviner que
l'expéditeur n'a rien à voir avec free. Bien évidemment ces tentatives sont uniquement dirigées vers les clients de free ou anciens clients qui possèdent encore leurs adresses @free.fr


Voici le pitch de l'attaque :

Cher client : (vous noterez que personne ne met 2 points après une formule de politesse)
Ce mail vous est envoyé en dernier avis, après plusieurs tentatives infructueuses de vous joindre sur votre numéro personnel.
En effet le 18/04/11 une erreur s'est produite lors des prélèvements de la mensualité effectué sur votre compte
ce dernier était doublement débiter de la somme de cinquante-neuf quatre vingt 59,80€ (29,90*2)
etc.

Bref je vous fais grâce de la suite. Pour ceux qui se poseraient la question, on peut identifier une tentative de fishing en général de manière très simple et celle-ci est un exemple en la matière :

- Nombreuses fautes d'orthographe (une erreur peut toujours se glisser dans un courriel d'une grande société, mais pas 10 ou pluss)
- Fautes de grammaire et de syntaxe
- multiplication des polices
- logo anormalement grand
- aucun accent dans toute une partie du texte
- aucun numéro pour les joindre
- adresse email de l'expéditeur différente de celle de l'expéditeur officiel (ici free)
- etc.

Bref, jetez ces emails, déclarez-les en indésirable et surtout, ne cliquez jamais sur le lien proposé.

Copie d'écran de l'email reçu avec cerclé en rouge les premières fautes :

jeudi 28 avril 2011

Les préservatifs olympiques (la blague du jour)


C'est un gars qui découvre une nouvelle marque de préservatifs :



Il en achète une boite, pensant impressionner sa femme avec le soir même.

De retour à la maison, il raconte la découverte qu'il vient de faire à la pharmacie et montre la boite à sa femme.
- Des capotes Olympiques ? lui dit-elle. Qu'est-ce qu'elles ont de si spécial ?
- Eh bien regarde, il y a trois couleurs, répond le mari. Or, Argent et Bronze...
- Et quelle est la couleur que tu vas porter ce soir ?
- Ben, euh c'est l'OR, bien sûr, répond le mari en bombant le torse.
- Pourquoi tu ne prendrais pas l'ARGENT plutôt ? Ça serait plutôt sympa si pour une fois tu finissais deuxième...

mercredi 27 avril 2011

Les petites annonces classifiées de Junk-Delirious



Rencontres 
- Astronaute recherche femme lunatique. 

- Artificier cherche femme canon. 

- Sourd rencontrerait sourde pour trouver terrain d'entente. 

- Jeune homme désintéressé épouserait jeune fille laide même fortunée. 

- Abeille épouserait frelon. Lune de miel assurée. 


Emploi 
- Metteur en scène cherche nain pour rôle dans court métrage. 

- On recherche deux hommes de paille (1 grand, 1 petit) pour tirage au sort. 

- Cannibale mélomane cherche travail dans opéra-bouffe. 

- Offre bonne place de gardien de vaches. Paiement par traites. 

- Inventeur produit amaigrissant cherche grossiste. 


Achat - Vente 
- Cause fausse alerte, vends cercueil en ébène, jamais servi. 

- Chien à vendre : mange n'importe quoi. Adore les enfants. 

- A vendre robe de mariée portée une seule fois par erreur. 


Services 
- Analphabète ? Ecrivez-nous dès aujourd'hui pour obtenir une brochure gratuite sur nos formations accélérées. 


Divers 
- Homme sans histoires recherche éditeur pour devenir écrivain. 

- Souffrant d'insomnies, échangerais matelas de plumes contre sommeil de plomb 

- Échangerais voiture de sport endommagée contre chaise roulante en bon état. 

- Perdu partie haute d'un dentier. Merfi de le reftituer à fon propriétaire auffitôt que poffible.

mardi 26 avril 2011

En mai 2012...


Un jour de Mai 2012, un vieux Monsieur est assis sur un banc du parc, face à la grille du Palais de l'Élysée. Après quelques minutes, il se lève et va voir le Garde Républicain :
« Bonjour monsieur, j'aimerais visiter l'Élysée et rencontrer le président Nicolas Sarkozy ».

Le Garde Républicain lui répond :
«Monsieur Sarkozy n'est plus président et il n'habite plus ici !».

Le vieux Monsieur s'en va sans dire un mot...

Le lendemain le vieux Monsieur est encore assis sur le banc du parc... il se lève, va voir le Garde Républicain et lui dit :
« Je veux visiter l'Élysée et rencontrer le président Nicolas Sarkozy ».

Le garde lui dit :
« Monsieur Sarkozy n'est plus président et il n'habite plus ici !».

Le vieux Monsieur s\'en va sans dire un mot...

Pour une troisième journée consécutive le vieux Monsieur est assis sur le même banc du parc et regarde toujours l'Élysée. Il se lève enfin et va voir le Garde Républicain et lui dit à nouveau :
« J\'aimerais visiter l'Élysée et rencontrer le président Nicolas Sarkozy ».

Le pauvre Garde Républicain est très embêté.
« Monsieur, ça fait 3 jours que vous me demandez de rencontrer Monsieur Sarkozy et ça fait 3 jours que je vous dis que Monsieur Sarkozy n'est plus président et qu'il n'habite plus ici. Est-ce qu'il y a quelque chose que vous ne comprenez pas ? ».

« Non... Non, dit le vieux Monsieur, c'est juste que ça me fait tellement plaisir de l'entendre dire ».

Alors le Garde Républicain se met au garde-à-vous, le salue et lui dit :
« A demain, Monsieur ! »

mercredi 20 avril 2011

À GAZ DE FRANCE (le courrier du jour)



Voici un véritable courrier envoyé par un client de GDF à la direction commerciale suite à la réception d'un document marketing...
On constate vite qu'il n'est pas très content des derniers 12% d'augmentation promis pour ses prochaines factures, voir même très en pétard...
Cliquez sur les lettres pour les agrandir et bonne lecture!



mardi 19 avril 2011

Au tribunal (la blague du jour)


La scène se passe dans le tribunal d'une petite ville de province dont je tairai le nom.

Le procureur appelle son premier témoin à la barre, une grand-mère très âgée.

Il s'approche d'elle et lui demande :
- Mme Jeanne, me connaissez-vous ?
Elle répond :
- Oh ! Oui je vous connais Me Van der bruck. Je vous connais depuis votre enfance et sincèrement vous me décevez beaucoup. Vous êtes un grand menteur, vous trompez votre femme, vous manipulez les gens et vous êtes un médisant et un calomniateur. Vous pensez être "un as du barreau" alors que vous ne pouvez réaliser que vous n'êtes qu'une mauviette et que vous ne voyez pas plus loin que le bout de votre nez. Oh ! Oui je vous connais.

L'avocat surpris, ne sachant que faire, pointe l'autre avocat du doigt et demande :
- Mme Jeanne connaissez-vous l'avocat de la défense ?
Elle répond :
- Bien sur que le connais. Je connais Me Richard depuis qu'il est tout jeune. Il est paresseux, obèse et il est alcoolique. Il ne peut pas avoir de relation normale avec quiconque et il est l'un des pires avocats de toute la ville. Non seulement il a trompé sa femme avec 3 femmes différentes et l'une d''entre elles est votre femme. Oh ! Oui je le connais.

L'avocat de la défense est au bord de l'évanouissement.

A ce moment de l'audience, le juge demande aux 2 avocats d'approcher de la barre, et avec un voix très calme leur dit :
- Si l'un d''entre vous demande à cette vieille si elle me connaît je vous envoie tous deux pourrir en prison pour complot.

lundi 18 avril 2011

Au Trésor Public (le courrier du jour)


Monsieur l'agent du Trésor Public,

Mon colis a pu vous étonner au départ. Alors voilà quelques explications. Je vous joins à cette lettre une photocopie
de l'article du Nouvel Observateur intitulé « Les vraies dépenses de l'état » vous noterez que dans le quatrième
paragraphe, il est précisé que l'Élysée a l’habitude de payer des brouettes 5200 francs, des escabeaux 2300 francs et
des marteaux 550 francs pièce. Par ailleurs, un très intéressant article du Canard Enchaîné dont la bonne foi est bien
connue (copie également jointe) rapporte que le prix des sièges WC du nouveau Ministère des Finances est de 2750
francs pièces. Vous devant la somme exacte de 13216 francs pour l'année fiscale qui s'achève, je vous adresse donc
dans ce colis quatre sièges WC neufs et cinq marteaux, le tout représentant une valeur de 13750 francs.

Je vous engage par ailleurs à conserver le trop perçu pour vos bonnes oeuvres ou bien d'utiliser les 434 francs
restant pour acheter un tournevis supplémentaire à notre Président de la République (voir article "Les vraies dépenses
de l'état“).

Ce fut un plaisir de payer mes impôts cette année, n'hésitez pas, à l'avenir à me communiquer la liste des tarifs
usuels pratiqués par les principaux fournisseurs de l'état.

J.0., un contribuable heureux.

dimanche 17 avril 2011

À DARTY (le courrier du jour)


Cher Monsieur Darty,

Mon petit lave-vaisselle étant fort malade, j'ai acheté ce jour auprès du Service Après-Vente
de votre magasin de Saint Quentin, trois petites rondelles destinées à lui rendre la santé.
Je vous joins la photo de l'une d'entre-elles en attachement pour vous faire rire, car je ne doute
pas que vous serez tout esbaudi d'une franche hilarité en apprenant, cher Monsieur Darty, que
vous vendez ces rondelles à vos bienheureux clients au prix de 5,88 Euros TTC LE BOUT.

Trois petites rondelles font donc chez vous, cher Monsieur Darty, la somme rondelette de
17,64 Euros. Cher Monsieur Darty, bien que ces rondelles semblent faites d'un vulgaire
plastique, je me demande toutefois si elles contiennent quelque matériau révolutionnaire issu,
n'en doutons pas, de la recherche spatiale, puisqu'il est patent que vous vendez ce plastique à
un prix au kilo qui ferait pâlir d'envie le meilleur des caviars.

Il faut l'oser, et, franchement, je crois qu'à ce point-là, même un garagiste n'oserait pas. Cher
Monsieur Darty, je remarque que l'en-tête de votre bon de commande indique en gras
<< NOTRE OBJECTIF : 100% DE CLIENTS SATISFAITS >>,
aussi, bien que les petites rondelles que vous m'avez vendues soient en excellent état, je
m'interroge sur ce sentiment persistant que je ressens de m'être fait violemment dilater le
fondement par vos soins experts.

Ceci m'occasionnant quelques douleurs désagréables, je vous serais donc reconnaissant de
bien vouloir me faire parvenir par retour un pot d'onguent approprié à calmer la région
injustement traumatisée.

Je me permets également de vous prier de bien vouloir transmettre le présent message à la
personne la plus appropriée à juger de la satisfaction de votre clientèle et de votre politique
tarifaire, au sein du Comité des Sublimes Décideurs de votre Auguste Entreprise.


Signé XXXXX


PS : Ce courrier inondera le net tant que le pot d’onguent ne m’aura pas soulagé

samedi 16 avril 2011

Au Trésor Public (le courrier du jour)



Cher Monsieur.

J'ai l'honneur d'accuser réception de votre lettre du 12 avril dernier par laquelle, pour la troisième fois, vous me
réclamez le remboursement de l'argent que je vous dois. Sachez tout d'abord que je ne conteste pas cette dette et que
j'ai l'intention de vous rembourser aussi tôt que possible. Mais d'autre part, je vous signale que ]'ai encore
beaucoup d'autres créanciers, tous aussi honorables que vous et que je souhaite rembourser aussi. C'est pourquoi,
chaque mois, je mets tous les noms de mes créanciers dans un chapeau et en tire un au hasard que je m'empresse de
rembourser.
J'ose espérer que votre nom sortira bientôt. Entre-temps, je vous prie d'agréer, monsieur. l'assurance de mes
sentiments distingués.

XXXXXX

P.S. : Votre dernière lettre étant rédigée de manière fort peu courtoise, j'ai le regret de vous faire savoir que vous
ne participerez pas au prochain tirage.

vendredi 15 avril 2011

Partie de chasse (la blague du jour)



Deux chasseurs se trouvent en forêt lorsqu'un des deux s'effondre.

Il semble avoir cessé de respirer et ses yeux sont vitreux.

Son camarade paniqué appelle les services d'urgence :
- Je crois que mon ami est mort ! Qu'est-ce que je peux faire ?

L'opérateur répond tranquillement :
- Calmez-vous monsieur, je peux vous aider. D'abord assurons-nous qu'il est bien mort !

Un moment de silence... Puis une détonation de fusil...

Le chasseur reprend le combiné :
- Voilà c'est fait, et maintenant qu'est ce que je fais ?

Au Trésor Public (le courrier du jour)



J'inaugure cette nouvelle série de billets par une très touchante lettre écrite au Trésor Public par un contribuable "totalement" LOVE! Bonne lecture! (Cliquez sur la lettre pour l'agrandir)

Remarque : Cette lettre a réellement été envoyée au Trésor Public

jeudi 14 avril 2011

Des toilettes pour les faux exhibitionnistes (l'image du jour)



Cette cabine miroir est en fait la porte d'entrée de toilettes (WC) publiques à Houston au Texas. L'effet est étonnant de l'extérieur, mais il faut y entrer pour soulager ses besoins afin de prendre pleinement conscience du caractère vraiment particulier et saisissant de ces toilettes!



Gageons que ces WC ont été conçus pour de faux exhibitionnistes ou pour les voyeurs... Sachant que comme vous l'aurez compris, de l'extérieur on ne voit rien que sa propre image réfléchie sur les façades miroir de ces toilettes. Et vous, vous pourriez vous soulager en ayant l'impression que tout le monde vous voit?

Les pommes de terre (la blague du jour)


Un vieil Arabe vit depuis plus de 40 ans à Chicago.

Il aimerait bien planter des pommes de terre dans son jardin mais il est tout seul, vieux et trop faible. Il envoie alors un E-mail à son fils qui étudie à Paris pour lui faire part de son problème.

"Cher Ahmed, je suis très triste car je ne peux pas planter des pommes de terre dans mon jardin. Je suis sûr que si tu étais ici avec moi, tu aurais pu m'aider à retourner la terre.
Je t'aime, ton Père"

Le lendemain, le vieil homme reçoit un E-mail:
"Cher Père, s'il te plaît, ne touche surtout pas au jardin ! J'y ai caché "la chose".
Moi aussi je t'aime.
Ahmed"

A 4 heures du matin arrivent chez le vieillard la US Army, les Marines, le FBI, la CIA et une unité d'élite des Rangers.
Ils fouillent tout le jardin, millimètre par millimètre et repartent déçus car ils n'ont rien trouvé.

Le lendemain, le vieil homme reçoit un nouvel E-mail de son fils :
"Cher Père, je suis certain que la terre de tout le jardin est désormais retournée et que tu peux planter tes pommes de terre. Je ne pouvais pas faire mieux.
Je t'aime, Ahmed"

mercredi 13 avril 2011

Fumer tue! (l'image du jour)



Voilà une fresque de plafond qui concilie art et prévention tabagique. Gageons que le temps d'une cigarette, les fumeurs auront tout le temps de réfléchir aux conséquences de leur addiction.

Ta préférence (la blague du jour)



Un homme demande à sa femme :
- Qu'est ce que tu préfères chez moi chérie ?
Mes muscles virils ou mon intelligence ?

- Ton sens de l'humour !!!

mardi 12 avril 2011

La salle de bain de mes rêves? (l'image du jour)



Un impressionnant trompe l'oeil réalisé sur le sol d'une salle de bain et qui donne l'impression que le sol de celle-ci a littéralement été dissous. Imaginez l'effet provoqué quand on ouvre pour la première fois la porte de cette salle de bain au 10 étage d'un immeuble. De quoi avoir un choc, non?

Le compliment (la blague du jour)


Une femme nue se regarde debout devant la glace.

Elle dit à son époux :
- Je me trouve horrible à regarder, grasse et ridée...
J'ai besoin d'un compliment.

Le mari lui répond :
- Eh bien ma chérie, tu as une bonne vue.

lundi 11 avril 2011

L'enigme de la baignoire (la blague du jour)




L'autre jour je rendais visite à une ancienne connaissance (dont je tairai le nom) internée dans un dans un institut psychiatrique.

Je profitais de l'occasion pour questionner le directeur de l'établissement, et lui demander sur quel critère on se base pour déterminer si un patient doit être interné ou non.

- Eh bien, nous emplissons une baignoire d'eau, puis nous offrons une cuillère, une tasse ou un seau au patient en lui demandant de vider la baignoire.
- Ah, je comprends, une personne normale choisira évidemment le seau parce qu'il est plus gros que la cuillère ou la tasse !
- Non, me répondit le directeur, une personne normale retirerait le bouchon du bain... Désirez-vous une chambre avec vue ?

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails