mercredi 30 novembre 2011

Les voies du Seigneur sont impénétrables (la blague du jour)



© unjourungif.com


Un curé qui a besoin d'argent pour sa paroisse s'inscrit à un jeu télévisé. 

Cela surprend un peu, mais l'animateur en a vu d'autres et il commence : 
- Alors, première question pour mille euros : à quoi vous fait penser le chiffre 22 ? 
- A l'expression « 22, v'là les flics ! » 
- Très bonne réponse ! On continue pour cinq mille euros ? 
- Oui ! 
- À quoi vous fait penser le chiffre 33 ? 
- A une visite chez le médecin, quand il demande : « Dites 33 ». 
- Bien ! Alors pour vingt mille 20 000 euros, un peu plus compliqué : à quoi vous fait penser le chiffre 69 ? 

Les sourires fleurissent dans le public, qui imagine l'embarras du candidat curé. 

Après un moment, il semble abandonner et annonce : 
- Là, je donne ma langue au chat. 
Tonnerre d'applaudissements des spectateurs et félicitations de l'animateur : 
- Excellent, Monsieur le curé ! Excellent ! Il n'a pas osé prononcer « langue à la chatte », mais c'est très bien Monsieur ! On continue pour 50 000 euros et là, on est dans votre domaine : qu'a dit Ève en se voyant pour la première fois dans la glace ? 

Cette fois-ci encore, notre brave curé se creuse la cervelle, il se récite mentalement toute la Genèse, mais sur ce point précis rien ! Alors, il avoue : 
- En fait, là j'ai un trou... 
De nouveau, les applaudissements de la foule font trembler le studio d'enregistrement et l'animateur en sautille d'excitation : 
- Magnifique, mon Père : c'est la bonne réponse. Que fait-on ? On tente les 100 000 euros ? 

Notre curé ne comprend pas très bien comment il a pu donner la bonne réponse sans la connaître, mais admet que les voies du Seigneur son impénétrables, même à la télévision, et décide de continuer : 
- Oui : c'est pour les oeuvres de la paroisse, donc on continue. 
- Et qu'a dit Adam en se voyant pour la première fois dans une glace ? 

Le pauvre curé qui ne savait même pas qu'il y avait un miroir dans le jardin d'Eden, réalise que les questions du jeu sont bien plus difficiles que ce qu'il avait imaginé : 
- Oh ! Je ne croyais pas que cela pouvait être si dur ! 

La foule est carrément debout et scande « le million ! Le million ! » 
- Excellent ! Alors, tenterons-nous le million ? 

Le curé n'a toujours pas compris pourquoi on lui dit qu'il a bien répondu, mais conclut que c'est Dieu qui l'aide. Du coup, en pensant à tout ce qu'il pourra faire avec un million, il décide de continuer ! 
- Alors, qu'a dit Adam quand il a su qu'Ève était enceinte ? 

Après un long silence, catastrophé à l'idée qu'il a tout perdu, le curé se lâche : 
- Et merde ! J'aurais dû me retirer plus tôt ! 

- BINGO !

mardi 29 novembre 2011

L'ascenceur



Un paysan et son fils, en visite dans la capitale, entre dans un grand hôtel.

Ils sont abasourdis par presque tout ce qu'ils voient, et plus particulièrement par deux murs brillants de couleur argent qui peuvent s'ouvrir en deux et se refermer.

Le petit garçon demande : " C'est quoi, Père ? "
Le père, n'ayant jamais vu un ascenseur auparavant, répond : " Fils, je n'ai jamais rien vu de tel dans ma vie. Je ne sais pas ce que c'est. "

Alors que le petit garçon et son père observent avec admiration, une vieille femme dans un fauteuil roulant s’avance jusqu'aux murs et appuie sur un bouton. Les murs s'ouvrent et la dame roule jusque dans la petite salle.
Les murs se referment, le petit garçon et son père regardent les chiffres défiler séquentiellement sur un cadran au-dessus des murs. Ils continuent à regarder jusqu'à ce que les chiffres se mettent à défiler dans l'ordre inverse. Les murs s'ouvrent à nouveau et une très jolie jeune femme en sort.

Le père, ne pouvant quitter des yeux la jeune femme, murmure à son fils : " Va chercher ta mère. "

lundi 28 novembre 2011

Le mystère de la chambre 311 (l'anecdote du jour)


L'enquête portant sur l'inquiétante série de décès mystérieux qui a touché un hôpital municipal d'Afrique du Sud vient enfin d'être élucidée. La direction de l'hôpital et les autorités alertées ne parvenaient pas à comprendre pourquoi les patients de la chambre 311étaient systématiquement retrouvés morts chaque vendredi matin. Cette série de décès qui a défrayé la chronique et pour laquelle on a un temps suspecté l'oeuvre d'un tueur en série a finalement été résolue et l'identité du meurtrier révélée. Voici ce qui s'est réellement passé...


dimanche 27 novembre 2011

Danger nudistes : Attention aux transats en bois quand vous sortez de l'eau (l'anecdote du jour)


Les dangers du nudisme!

Messieurs, ce fait divers, incroyable mais vrai, me pousse à vous inciter à la plus grande prudence lorsque vous sortez de l'eau et que vous voulez sécher nu au soleil sur un transat à lattes en bois.

Je vous laisse juger par vous-même en lisant cette brève... de comptoir


samedi 26 novembre 2011

Las Vegas - Le sens des affaires (la blague du jour)



En revenant de son travail, un homme trouve sa femme en train d'emballer ses affaires...

- Mon amour, qu'est-ce que tu fais ? demande son mari.
- Je déménage à Las Vegas ! réplique sa femme.
- Las Vegas ! Mais pourquoi ?
- J'ai lu dans un journal que l'on peut gagner 300 euros pour une fellation,
alors que je te fais cela gratuitement depuis des années !
Son mari sort une valise et commence à emballer ses affaires.
- Qu'est-ce que tu fais ? demande sa femme.
- Je déménage aussi à Las Vegas. Je veux voir comment tu vas faire pour vivre avec 600 euros par an !

vendredi 25 novembre 2011

Notice de montage Ikéa : HËNJ (l'image du jour)

Justin Pollard, Stevyn Colgan et John Lloyd

Nos reporters ont réussi à mettre la main sur l'un des nouveaux produits Ikéa, ou plus exactement sur sa notice de montage. Il faudra prévoir de nombreux bras et plusieurs camions, engins de levage, ... pour monter ce décor qui fera grande impression dans un jardin, à condition que celui-ci ait la surface requise.

Justin Pollard, Stevyn Colgan et John Lloyd
Trêve de plaisanterie : Admirez ce génialissime travail  réalisé par Justin Pollard, Stevyn Colgan et John Lloyd qui ont conçu cette délirante infographie du montage de Stone Henge à la manière des notices de montage Ikéa.  Il sont respecté tous les codes et la cahrte graphique utilisés par le géant suédois pour réaliser ce plan de montage du 3e type.


Excellent, non?

Le chatiment des légionnaires (la blague du jour)



Trois légionnaires, égarés dans les sables africains, ont été capturés par les gardes d’un sultan arabe, au moment où ils venaient de s’introduire dans son harem.
On les emmène, enchaînés au pied de trône, et le sultan leur déclare avec un sourire mauvais :
- Quiconque a tenté de séduire ou d’approcher mes femmes doit périr pour où il a pêché … cependant, vous avez le choix du supplice qui vous privera de vos attributs virils.
Vous le premier, que faisiez-vous dans l’existence ?
- J’étais bûcheron, fait le gars piteusement.
- Alors, on vous la hachera. Et vous, le second ?
- J’étais pompier.
- Alors, on vous la brûlera.
A ce moment, le troisième légionnaire se met à sauter de joie et il crie : « et moi, j’étais marchand de sucettes, marchand de sucettes ! ».

jeudi 24 novembre 2011

petit comparatif entre le carnaval de Rio et un carnaval à Dunkerque (l'image du jour)


Voilà une petite image qui permet d'expliquer mieux qu'un long discours, toute la différence ou les différences qui existent entre un Carnaval au Brésil et un carnaval en France. Alors après avoir jeté un œil à ce comparatif visuel, à quel carnaval préféreriez-vous assister ou participer, celui de Dunkerque ou celui de Rio de Janeiro?

mercredi 23 novembre 2011

La piqure de guêpe (blague du jour)



C'est une dame, très très BCBG, qui habite Neuilly et se rend (en Porsche Cayenne) chez son médecin, Avenue Foch ...

Elle entre dans le cabinet du médecin et s'écrie toute affolée :
- Docteur, c'est affreux, j'ai été piquée par une guêpe !
- Allons Madame, calmez-vous, répond le médecin, ce n'est sans doute pas bien grave.
- Mais enfin docteur, vous ne vous rendez pas compte, c'est extrêmement... comment dire... c'est horriblement gênant, voyez-vous...
- Si vous me disiez d'abord où avez-vous été piquée au juste ?
- Ah ça non, n'y comptez pas, c'est hors de question !
- Mais enfin, je suis médecin, je...
- Non non non non et non !!! C'est bien trop embarrassant... Vous soignez la plupart de mes amies, et si l'une d'elles apprenait une chose pareille, je serais la risée de tous dans les dîners mondains. C'est bien simple, je n'oserais même plus sortir de chez moi.
- Mais enfin Madame, commence à s'énerver le toubib, je suis tenu par le secret professionnel, vous l'oubliez ? Et puis, du reste, comment voulez-vous que je vous soigne si j'ignore où cette guêpe vous a piquée ?
- Docteur, vous me jurez que vous n'en parlerez à personne, pas même à votre épouse ?
- Vous avez ma parole, madame.

Alors la dame s'approche de son médecin et, après avoir jeté un rapide coup d'oeil à droite et à gauche pour s'assurer qu'ils sont bien seuls dans la pièce, elle lui murmure tout bas à l'oreille :
- Chez Leader Price...!

mardi 22 novembre 2011

Autopsie de la faillitte grecque. Quelques pistes pour comprenre comment la Grèce en est arrivée là (les points sur les i)




Dans un article très sévère pour la Grèce, le Daily Mail a énuméré quelques uns
 de ces gaspillages ou abus fiscaux contre lesquels le
 gouvernement de Papandreou tente de lutter :
 
 


1. Le métro d'Athènes est climatisé et offre des écrans plasma pour
 distraire les voyageurs. Et il est gratuit pour les cinq millions d'habitants de
 la capitale. Plus exactement, il ne l'est pas, mais comme il n'y a pas de
 barrières pour empêcher les usagers sans ticket de
 passer, rares sont les passagers qui se soucient d'acheter leur billet.
 C'est le contribuable européen qui a payé le métro athénien qui a coûté près de
 1,7 milliard d'euros.
 
 


2. Le salaire moyen annuel des employés de la compagnie nationale
 ferroviaire grecque est de 70,000 euros, ce qui englobe les ouvriers et les
 agents de nettoyage des trains, qui représentent le triple des employés du
 secteur privé grec.
 
 


3. Par ailleurs, le chiffre d'affaires annuel de cette compagnie est
 d'environ 90 millions d' euros, pour une masse salariale de près de 575
 millions d'euros annuels, ce qui a même fait ironiser un politicien grec qui a
 remarqué qu'il eut mieux valu payer des taxis privés pour les déplacements des
 passagers.
 
 


4. En une décennie, la masse salariale du secteur public a doublé.
 
 


5. Plus de 600 professions bénéficient d'une retraite à 50 ans, avec une
 pension correspondant à 95% du salaire de la dernière année, en raison de leur
 caractère « ardu et périlleux ». Ces professions englobent les pâtissiers, les
 animateurs de radio, les coiffeurs et les masseurs des bains turcs.
 
 


6. Les déclarations d'impôts sont rédigées par les contribuables eux-mêmes,
 et sont rarement vérifiées. Ainsi, seuls 5000 personnes sur un pays de 12
 millions d'habitants admettent gagner plus de 100 000
 euros annuels. Or, plus de 60 000 foyers grecs détiennent pour plus de
 1million d'euros d'investissements, sans parler des montants investis à
 l'étranger. Beaucoup de contribuables grecs affirment ne gagner que 12 000 euros
 annuels, même lorsqu'ils possèdent des bateaux, des
 résidences secondaires sur des îles grecques et des propriétés à 
 l'étranger.
 


7. Lorsque le percepteur s'en agace, ils lui remettent une "fakelaki", une
 enveloppe contenant des espèces. Il existe même une sorte de tarif informel qui
 va jusqu'à 10 000 euros pour les foyers les plus riches (il se dit que la
 famille grecque moyenne paye 2 000 euros par an)
 
 


8. Les grands armateurs grecs, les plus riches de la banlieue riche de
 Kifissia, sont exonérés d'impôts, en raison des bénéfices qu'ils sont supposés
 apporter au pays. Mais les chantiers navals sont maintenant vides, seules 500
 personnes restent pour entretenir les navires des compagnies maritimes
 déclinantes.
 
 


9. Seulement 300 résidents de la Kifissia (une banlieue riche d'Athènes) ont
 admis détenir une piscine. Le vrai chiffre est estimé à 20 000.
 
 


10. Au total, ces évasions fiscales coûteraient au pays la somme de
 45milliards d'euros à l'année.
 
 
 Et un onzième indice oublié sans doute par le Daily Mail :
 le clergé grec orthodoxe qui est propriétaire de 70 % des terres grecques
 est totalement exonéré dimpôts !!!
 


Sans commentaire...

Si, si, moi j'en ai un!
 Le ménage est à faire comme dans notre pays dans les "bonnes poches", elles sont identifiables et suffisamment nombreuses.





lundi 21 novembre 2011

Sextoy au Sexshop (la blague du jour)



Une blonde entre dans un sex-shop et regarde les sextoys.

Elle dit au vendeur :

- bon je vais prendre le bleu, le jaune... et puis aussi le rouge !

- Pas de problème pour les deux premiers, par contre pour l'extincteur faut voir avec le patron.

Bêtisier de la presse française (anecdote du jour)



Très gravement brûlée, elle s'est éteinte pendant son transport à l'hôpital.

Des trous dans sa culotte laissaient entrevoir une famille pauvre.

Ses hémorroïdes l'empêchaient de fermer l'œil.

Il y aura un appareil de réanimation dernier cri.

Ses dernières paroles furent un silence farouche.

L'église étant en travaux, ses obsèques ont été célébrées à la salle des fêtes.

Comme il s'agissait d'un sourd, la police dû pour l'interroger avoir recours à l'alphabet braille.

Ayant débuté comme simple fossoyeur, il a, depuis, fait son trou.

Détail navrant, cette personne avait déjà été victime l'an dernier d'un accident mortel.

A aucun moment le Christ n'a baissé les bras.

Les kinés se sont massés contre les grilles de la préfecture.

Visiblement, la victime a été étranglée à coups de couteau.

Le rapport de la gendarmerie révèle que Alain P. se serait suicidé lui-même.

Quand Honoré Gall s'est-il suicidé ? S'est-il donné la mort avant de se jeter à l'eau ?

Horriblement mutilée, la voiture succombe quelques minutes après l’accident.

D’autres professions bénéficient d’abattements particuliers : les dames qui font des pipes à Saint-Claude ont obtenu 10%.

Deux conducteurs étaient interpellés par les gendarmes en état d'ivresse.

vendredi 18 novembre 2011

Test d'intelligence présidentielle (la blague du jour)


Nicolas Sarkozy, au G20, dîne avec le président Américain.

Soudain, il lui demande :
- Dîtes Barack, vous m'impressionnez, vous êtes toujours entourée de gens intelligents, comment faites-vous ?

Obama lui répond:
- C'est très simple. Je les tiens constamment en alerte. Je leur fais passer régulièrement des petits tests pour être bien sûre que leur intelligence reste vive.

Nicolas est stupéfait :
- Ah oui ? Comment faites-vous ça ?

Obama s'empare du téléphone :
- C'est très simple. Je vais vous montrer.
Il appelle Hillary Clinton :
- Bonjour Hillary !
- Bonjour, monsieur le président !
- Hillary, j'ai un petit test d\'intelligence pour vous : c'est l'enfant de votre père et de votre mère mais ce n'est ni votre frère ni votre soeur. Qui est-ce ?
- C'est moi !
- Bravo, c'est juste ! Merci Hillary. A la prochaine.

Obama raccroche. Nicolas est impressionné : Wow !


De retour a Paris, Nico décide de mettre en pratique la technique du président Américain. Il téléphone à Carla Bruni :
- Bonjour Carla, c'est Nicolas ! J'ai un petit test d'intelligence pour toi !
- O.K. Vas-y.
- C'est l'enfant de ton père et de ta mère mais ce n'est ni ton frère, ni ta soeur. Qui est-ce ?
- Oh ! Attends un petit peu. Je n'étais pas préparée à ça. Je note. Laisse-moi quelques minutes pour réfléchir. Je te rappelle. D'accord ?
- Pas de problème !

Carla Bruni s'empresse alors d'appeler Rachida Dati :
- Bonjour Rachida, c'est Carla . Je ne sais pas ce qui lui prend mais Nico vient de me faire passer un test. Est-ce que tu veux bien m'aider ?
- Pas de problème, énonce-moi la question.
- C'est l'enfant de ton père et de ta mère mais ce n'est ni ton frère, ni ta soeur. Qui est-ce ?
- C'est moi !
- Aaah, ok, merci !

Carla Bruni s'empresse de rappeler Nicolas.
- Nicolas, tu peux me reposer ton énigme ?
- OK. C'est l'enfant de ton père et de ta mère mais ce n'est pas ni ton frère, ni ta soeur. Qui est-ce ?
- C'est Rachida Dati !
- Perdu ! C'est Hillary Clinton !

jeudi 17 novembre 2011

Les miracles de l'alcool (blague du jour)



Une femme rentre dans un bar situé au vingtième étage d'un hôtel, elle repère un homme accoudé au comptoir :
"Qu'est-ce que vous buvez, dit-elle pour engager la conversation ?
- Une bière magique, lui répond l'homme passablement saoul".
Sur ce, il ouvre la fenêtre, et se précipite dans le vide puis, cinq minute plus tard, il réapparaît dans le bar sous les yeux éberlués de la femme.
"Barman, la même chose s'il vous plaît, s'écrie-t-elle" !
Elle boit sa bière et saute par la fenêtre...
Le barman :
" 'tain Superman, t'es lourd quand t'est bourré" !

mardi 15 novembre 2011

AVIS DE RECHERCHE : Fatima a disparu! (petite annonce)


AVIS DE RECHERCHE
Fatima a disparu et nous vous présentons cette photo pour vous permettre de l'identifier.
Si vous la reconnaissez, si vous l'avez croisée, si vous avez le moindre renseignement,
n'hésitez pas à nous contacter!

Fatima a disparu le 28 janvier à Montreuil.

Remarque : Attention! 52 apiculteurs ont déjà été signalés par erreur. Merci d'être plus attentif.

lundi 14 novembre 2011

Murs des lamentations! (image du jour)

Mur des lamentations à Jérusalem


Mur des lamentations en Grèce

Dérogation - examen universitaire (la blague du jour)



Une jeune professeur d'université rappelle à son Amphi que le lendemain aura lieu l'examen de mécanique. 

Elle précise à ses étudiants qu'aucune absence ne pourra être tolérée sans motif sérieux, du type accident, grave maladie ou décès d'un proche... 

Au fond de l'auditoire Joël André, un jeune rigolo, demande alors : 
- Et en cas de très grande fatigue pour activité sexuelle débordante ? 

Tout l'auditoire éclate de rire. 

Quand le silence est enfin rétabli, le professeur sourit à l'étudiant et lui répond doucement : 
- Vous écrirez avec l'autre main...

Aïd-el-Kebir (l'image du jour)



Maintenant vous savez ce que dit un cochon à un mouton à la veille de l'aïd-el-kebir!

jeudi 10 novembre 2011

La santé n'a pas de prix mais peut rapporter gros : Nouvelle victime, les laboratoires d'analyses médicales, prochaine victime : nous!






Voici la lettre ouverte aux français d'Emma, une infirmière française :



Il faut que je vous raconte la dernière de Roselyne et je compte sur vous pour faire passer
.
Aujourd'hui, j'avais formation obligatoire sur les prélèvements (sanguins et autres). 
Le directeur du principal labo avec lequel notre hôpital travaille nous apprend (tenez-vous bien !) que nous, les infirmières, n'avons plus le droit de faire les prises de sang.
 

D'après la dernière ordonnance de notre chère ministre de la santé (donc, pas de passage devant députés et sénateurs !), les laboratoires, pour subsister, devront passer une certification assez contraignante et compliquée, et pour ce faire, doivent, entre-autres, se porter garants du préleveur (c'est à dire, nous, en l'occurrence !).
 
 

Conséquence immédiate : les infirmières ne seront autorisées à prélever que si elles ont été formées et agréées par le labo dans lequel le prélèvement est analysé ! Exit, donc, les infirmières intérimaires ou remplaçantes....
 
 

Seconde conséquence, et non des moindres : les prélèvements à domicile seront désormais interdits ! Les patients devront donc se rendre au laboratoire par leurs propres moyens, quel que soit leur état, ou bien se faire hospitaliser !
 
 

Troisième conséquence : les laboratoires étant tenus de s'équiper de machines hyper-performantes, avec le moins de personnel possible, (ah oui, parce que j'ai oublié de vous préciser que l'État a décidé de diminuer fortement le remboursement des examens sanguins aux laboratoires !) pour pouvoir continuer à fonctionner, ils vont devoir se regrouper (but final avoué : 1 à 2 labos seulement par département !!!).
 
 


Bref, les hôpitaux de taille moyenne qui possèdent leur propre labo vont le fermer (c'est déjà fait à Paoli-Calmette, par exemple, Cavaillon et Orange vont suivre) et il faudra donc se déplacer vers un grand plateau technique pour faire les examens qui ne sont pas hyper-courants
 
 Comme ces grands plateaux techniques seront les seuls à accueillir une grande partie des examens à réaliser, nous n'aurons les résultats qu'au bout de plusieurs jours (et mieux vaut ne pas en avoir besoin un vendredi après-midi !)
 
 

Enfin, cerise sur le gâteau : en toute discrétion, il a été décidé que désormais le directeur d'un labo n'a plus besoin d'être biologiste !
 La Générale de Santé, ainsi que d'autres grands groupes financiers sont donc en train de racheter tous les labos de France et de Navarre et il devient donc impossible à un médecin biologiste de posséder son propre labo...
 

Voilà, je ne peux vous conseiller qu'une seule chose : surtout, ne tombez pas malade ! Et si toutefois cela vous arrivait malgré tout, déménagez aussitôt vers une grande ville, seul moyen d'ici très peu de temps de pouvoir être soigné dans des conditions acceptables !
 


Emma, une infirmière démoralisée et dégoûtée.
 
 


P.S. : Je viens d'entendre aux infos que le gouvernement envisage sérieusement de réduire les cotations des examens radiologiques : ça ne vous rappelle pas quelque chose ???
 Nous avions le meilleur système de santé au monde, mais c'était avant que le gouvernement Sarkozy n'arrive au pouvoir !
 




Emma a fait suivre l'info à une copine biologiste, voici sa réponse :
 


Bonjour,
 

Étant biologiste directrice d'un petit labo (3 personnes) de proximité, je confirme cette info. L'ordonnance est passée en janvier 2010 et nous avons jusqu'en 2013 pour nous mettre aux nouvelles normes. Ce qui est totalement impossible pour les petits et moyens labos vu le coût car bien évidemment tout cela n'est pas gratuit.
 

Donc pour ma part, étant trop petite, je suis condamnée à disparaître !!!
 A 54 ans c'est un peu dur à avaler!!!
 Quant aux regroupements de labos c'est un pis aller, pour faire face aux structures financières qui attendent ( comme pour les cliniques) de racheter et rentabiliser au maximum aux dépens de la relation avec les patients. 

Des labos traitant plus de 1000 dossiers jours ne peuvent être à l'écoute de la personne. 

Et effectivement à terme il n'y aura plus que 1 ou 2 labos par département y compris pour les labos des petits hôpitaux
 Ceci est le système américains, allemand, et autres pays européens.
 Voilà donc l'avenir de la santé vendue aux grands groupes financiers.
 

La ministre Mme Bachelot a validé l'ordonnance Ballereau du 15.01.2010.
 
 Les conséquences sont catastrophiques...
 
 Au plus tôt en 2013 et au plus tard en 2016, les laboratoires d'analyses médicales de proximité, VOTRE laboratoire et tous les autres auront probablement DISPARU au profit "d'usines à analyses" (une par département pour les départements qui le "méritent" ; pour les départements les plus ruraux il faudra faire un peu plus de route...).
 

Pourquoi ? Et bien en vertu d'une ordonnance parue en 2010 (Voir JO du 15.01.2010, page 819) qui livre le "marché" de l'analyse médicale aux FINANCIERS du CAC 40...
 Parmi ces groupes financiers qui ont déjà largement entamé les rachats massifs de labo, figurent des assurances de santé privées, peut-être la votre, qui auront ainsi accès à vos données médicales et pourront "personnaliser" vos factures...
 

Il y a une solution pour s'opposer à ce scandale : FAIRE CIRCULER massivement et SIGNER cette pétition
 
 http://www.touchepasamonlabo.com/php/index.php
 
 65 000 signatures à ce jour; c'est peu dans l'absolu mais au vu de la discrétion de cette ordonnance, c'est beaucoup !
 C'est parce que très peu de gens sont au courant que cette réforme peut passer.
 

Il faut donc la RÉVÉLER au grand jour : DIFFUSEZ CE MESSAGE, DIFFUSEZ LE LIEN DE LA PÉTITION



Remarque de Junk Delirius : Après recherche sur hoaxbuster, il semble que ce courrier n'est pas un hoax, à l'instar de son contenu et de cette nouvelle directive européenne.

De l'usage de l'avion présidentiel : Sarkozy ne montre pas l'exemple





Il semble qu'il existe un véritable décalage entre le discours du chef de l'état qui prône la rigueur et une meilleure gestion des finances publiques et les libertés qu'il s'octroie aux frais du contribuable.

Quand Nicolas Sarkozy prend l'airbus A330 présidentiel pour se rendre à Bruxelles alors que le Thalys lui aurait permis de réaliser une économie de plus de 50 000€, ou encore lorsqu'il part en week-end privé à New-York pour voir son fils avec l'airbus de l'Élysée pour une facture totale de 352 000€, nous avons le droit de nous demander si nos impôts sont vraiment bien utilisés.

Tout le monde doit se serrer la ceinture sauf finalement le chef de l'état, à moins que boucler sa ceinture à bord de son airbus suffise à le mettre sur un pied d'égalité avec le peuple qu'il spolie.

Dans ce sens, les reproches du député René Dosière (cf image d'illustration) mériteraient d'être plus largement diffusés : 25 ans de smic pour un trajet personnel, l'addition est salée pour le contribuable!

vendredi 4 novembre 2011

Avec ou Sans email (la blague du jour)



Un chômeur postule pour un poste d'homme de ménage chez Microsoft.

Le DRH lui fait passer un entretien, puis un test (balayer le sol), et lui dit:

- Tu es engagé; donne-moi ton e-mail et je t'enverrai le formulaire à remplir, ainsi que la date et l'heure auxquelles tu devras te présenter pour commencer ton travail.

L'homme, désespéré, répond qu'il ne possède pas d'ordinateur, et encore moins d'e-mail. Le DRH lui dit alors qu'il est désolé, mais que s'il n'a pas d'e-mail, cela signifie que virtuellement il n'existe pas, et, comme il n'existe pas, il ne peut avoir le job.

L'homme sort, sans savoir que faire. Il a seulement 10 dollars en poche.

Alors il décide d'aller au supermarché et achète une caisse de 5 kilos de tomates.

Il fait donc du porte à porte pour vendre ses tomates au kilo, et, en moins de deux heures, réussit à doubler son capital.

Il répète l'opération encore trois fois et revient chez lui avec 60 dollars.

Alors, il réalise qu'il peut survivre de cette manière, il part de chez lui tous les jours plus tôt et revient chez lui plus tard, et ainsi triple ou quadruple son argent chaque jour.

Peu de temps après, il achète une charrette, puis l'échange pour un camion et peu de temps après se retrouve avec une petite flotte de véhicules de livraison.

Passent 5 ans, l'homme est propriétaire d'un des plus grands distributeurs alimentaire des États Unis.

Il pense alors au futur de sa famille, et décide de prendre une assurance vie. Il appelle un assureur, choisit un plan d'assurance et quand la conversation se termine, l'assureur lui demande son e-mail pour lui envoyer la proposition.

L'homme dit alors qu'il n'a pas d'e-mail.

- Curieux, lui dit l'assureur, vous n'avez pas d'e-mail et vous êtes arrivé à construire cet empire, imaginez ce que vous seriez si vous aviez un e-mail !!!

L'homme réfléchit et répond:

- Je serais homme de ménage chez Microsoft.


PS : si vous recevez cette blague par e-mail, alors vous êtes plus proche d'être balayeur que milliardaire...

mercredi 2 novembre 2011

À propos des idées reçues sur la nouveauté du concept écologique et de la responsabilité des générations précédentes


Une petite histoire vraie ou qui pourrait l'être, et qui remet un peu les pendules à l'heure quand les jeunes générations accusent celles de leurs parents des désastres écologiques de notre société de consommation. Alors à qui la faute? Dans le fond, on s'en fout mais il est temps d'agir, chacun à notre échelle pour changer les choses, en commençant par faire suivre ce message en transmettant l'adresse de cette page à vos proches.


A la caisse d'un super marché, une vieille femme choisit un sac en
plastique pour ranger ses achats. La caissière lui a alors reproché de
ne pas se mettre à « l'écologie » et lui dit:
"Votre génération ne comprend tout simplement pas le mouvement
écologique. Seuls les jeunes vont payer pour la vieille génération qui
a gaspillé toutes les ressources! "

La vieille femme s'est excusée auprès de la caissière et a expliqué: "
Je suis désolée, nous n'avions pas de mouvement écologique dans mon
temps."


Alors qu'elle quittait le magasin, la mine déconfite, la caissière en
rajouta:
" Ce sont des gens comme vous qui ont ruiné toutes les ressources à
notre dépens. C'est vrai, vous ne considériez absolument pas la
protection de l'environnement dans votre temps! "

La vieille dame admît qu'à l'époque, on retournait les bouteilles de
lait, les bouteilles de Coke et de bière au magasin. Le magasin les
renvoyait à l'usine pour être lavées, stérilisées et remplies à
nouveau; on utilisait les mêmes bouteilles à plusieurs reprises. À
cette époque, les bouteilles étaient réellement recyclées, mais on ne
connaissait pas le mouvement écologique.

De mon temps, on montait l'escalier à pied: on n'avait pas d'escaliers
roulants dans tous les magasins ou dans les bureaux. On marchait
jusqu'à l'épicerie du coin aussi. On ne prenait pas sa voiture à chaque
fois qu'il fallait se déplacer de deux rues. Mais, c'est vrai, on ne
connaissait pas le mouvement écologique.

À l'époque, on lavait les couches de bébé; on ne connaissait pas les
couches jetables. On faisait sécher les vêtements dehors sur une corde
à linge; pas dans un machine avalant 3000watts à l'heure. On utilisait
l'énergie éolienne et solaire pour vraiment sécher les vêtements.

À l'époque, on recyclait systématiquement les vêtements qui passaient
d'un frère ou d'une sœur à l'autre. C'est vrai ! on ne connaissait pas
le mouvement écologique.

À l'époque, on n'avait qu'une TV ou une radio dans la maison; pas une
télé dans chaque chambre. Et la télévision avait un petit écran de la
taille d'une boîte de pizza, pas un écran de la taille de l'État du
Texas.

Dans la cuisine, on s'activait pour fouetter les préparations
culinaires et pour préparer les repas; on ne disposait pas de tous ces
gadgets électriques spécialisés pour tout préparer sans efforts et qui
bouffent des watts autant qu'EDF en produit.

Quand on emballait des éléments fragiles à envoyer par la poste, on
utilisait comme rembourrage du papier journal ou de la ouate, dans des
boites ayant déjà servies, pas des bulles en mousse de polystyrène ou
en plastique.

À l'époque, on utilisait l'huile de coude pour tondre le gazon; on
n'avait pas de tondeuses à essence auto-propulsées ou auto portées.

À l'époque, on travaillait physiquement; on n'avait pas besoin d'aller
dans un club de gym pour courir sur des tapis roulants qui fonctionnent
à l'électricité. Mais, vous avez raison: on ne connaissait pas le
mouvement écologique.

À l'époque, on buvait de l'eau à la fontaine quand on avait soif; on
n'utilisait pas de tasses ou de bouteilles en plastique à jeter à
chaque fois qu'on voulait prendre de l'eau.

On remplissait les stylos plumes dans une bouteille d'encre au lieu
d'acheter un nouveau stylo; on remplaçait les lames de rasoir au lieu
de jeter le rasoir après chaque rasage. Mais, c'est vrai, on ne
connaissait pas le mouvement écologique.

À l'époque, les gens prenaient le bus, le métro et les enfants
prenaient leur vélo pour se rendre à l'école au lieu d'utiliser la
voiture familiale et maman comme un service de taxi de 24 heures sur
24.

À l'époque, les enfants gardaient le même cartable durant plusieurs
années, les cahiers continuaient d'une année sur l'autre, les crayons
de couleurs, gommes, taille crayon et autres accessoires duraient tant
qu'ils pouvaient, pas un cartable tous les ans et des cahiers jeter fin
juin, de nouveaux crayons et gommes avec un nouveau slogan à chaque
rentrée. Mais, c'est vrai, on ne connaissait pas le mouvement
écologique.

On avait une prise de courant par pièce, pas une bande multi-prises
pour alimenter toute la panoplie des accessoires électriques
indispensables aux jeunes d'aujourd'hui."

ALORS VIENS PAS ME FAIRE CHIER AVEC TON MOUVEMENT ÉCOLOGIQUE

La vieille dame avait raison : à son époque, on ne connaissait pas le
mouvement écologique, mais on vivait chaque jour de la vie dans le
respect de l'environnement.........

Au plaisir

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails