mardi 27 mars 2012

Silence médiatique sur la révolution islandaise !? (les points sur les i)


Silence radio sur l'Islande ! Sans nouvelles d’Islande : Pourquoi ?

Si quelqu’un croit qu’il n’y a pas de censure actuellement, qu’il nous dise pourquoi on a tout su au sujet de ce qui se passe en Egypte, en Syrie ou en Lybie et pourquoi les journaux n’ont absolument rien dit sur ce qui se passe en Islande :

En Islande,

- le peuple a fait démissionner un gouvernement au complet,

- les principales banques ont été nationalisées et il a été décidé de ne pas payer la dette qu’elles avaient contractée auprès de banques de Grande Bretagne et de Hollande, dette générée par leur mauvaise politique financière

- une assemblée populaire vient d’être créée pour réécrire la Constitution.

Et tout cela, pacifiquement.

Toute une révolution contre le pouvoir qui a conduit à cette crise.
Voilà pourquoi rien n’a été publié pendant deux ans.

Que se passerait-il si les citoyens européens en prenaient exemple ?

Brièvement, voici l’historique des événements qui ont pacifiquement secoué l'Islande ces derniers mois :

- 2008 : La principale banque du pays est nationalisée. La monnaie s’effondre, la bourse suspend son activité. Le pays est en banqueroute.

- 2009 : Les protestations citoyennes contre le Parlement font que des élections anticipées sont convoquées et qu’elles provoquent la démission du Premier Ministre et, en bloc, de tout le gouvernement.

La situation économique désastreuse du pays persiste. Par le biais d’une loi, il est proposé à la Grande Bretagne et à la Hollande le remboursement de la dette par le paiement de 3.500 millions d’euros, montant que paieront mensuellement toutes les familles islandaises pendant les 15 prochaines années à un taux d’intérêt de 5%.

- 2010 : le peuple descend à nouveau dans la rue et demande que la loi soit soumise à référendum.
En janvier 2010, le Président refuse de ratifier cette loi et annonce qu’il y aura une consultation populaire.

En mars, le référendum a lieu et le NON au paiement de la dette remporte 93% des voix.

Pendant ce temps, le gouvernement a entamé une investigation pour régler juridiquement les responsabilités de la crise.
Les détentions de plusieurs banquiers et cadres supérieurs commencent. Interpol lance une enquête et tous les banquiers impliqués quittent le pays.

Dans ce contexte de crise, une assemblée est élue pour rédiger une nouvelle Constitution qui reprend les leçons apprises de la crise et qui se substitue à l’actuelle qui est une copie de la constitution danoise.
Pour ce faire, on a recours directement au peuple souverain.

On élit 25 citoyens sans filiation politique parmi les 522 qui se sont présentés aux candidatures. Pour cela, il faut être majeur et recueillir le soutien de 30 personnes.

- L’assemblée constituante commence ses travaux en février 2011 afin de présenter, en partant des avis collectés dans les diverses assemblées qui ont eu lieu dans tout le pays, un projet de Grande Charte.
Elle doit être approuvée par l’actuel parlement ainsi que par celui qui sera constitué après les prochaines élections législatives.

Voici, en bref, l’histoire de la Révolution Islandaise :

- Démission en bloc de tout un gouvernement
- Nationalisation de la banque
- Référendum pour que le peuple puisse se prononcer sur les décisions économiques fondamentales
- Emprisonnement des responsables de la crise et
- Réécriture de la constitution par les citoyens

Nous a-t-on parlé de cela dans les médias européens ?
En a-t-on parlé dans les débats politiques radiophoniques ?
A-t-on vu des images de ces faits à la TV ?

Bien sûr que non !
Le peuple islandais a su donner une leçon à toute l’Europe en affrontant le système et en donnant une leçon de démocratie au reste du monde.


SI CE MESSAGE VOUS PARAIT INTÉRESSANT, DIFFUSEZ-LE A TOUTES CELLES ET CEUX QUI DANS VOTRE ENTOURAGE POURRAIENT Y ÊTRE RÉCEPTIF.

Les nouveaux messages de lutte contre le tabagisme (image du jour)


vendredi 23 mars 2012

La politique expliquée au petit Nicolas (bataille présidentielle 2012)



Le petit Nicolas revient de l'école et demande a son père :

- Papa, j'aurais besoin de tes lumières. Pourrais-tu me parler de la politique ? J'ai un devoir là-dessus à rendre pour demain.

Après un instant de réflexion son père lui répond :

- Bien, je pense que la meilleure méthode pour t'expliquer tout cela est de faire une analogie avec notre famille. Je suis le capitalisme car je nourris la famille. Ta mère est le gouvernement car elle contrôle chaque chose. La bonne est la classe ouvrière car elle travaille pour nous. Toi tu es le peuple et ton petit frère c'est la future génération. En espérant que cela puisse t'aider.

- Merci papa, dit le petit Nicolas. Je ne comprends pas tout mais je vais y réfléchir.

Dans la nuit petit Nicolas est réveillé par les cris de son frère.

Il constate que ses couches sont sales.

Il se rend dans la chambre de ses parents et essaie de réveiller sa mère sans succés.

Il remarque que la place de son père est vide.

Il cherche son père et le retrouve au lit avec la bonne.

En désespoir de cause il retourne se coucher.

Le matin suivant, au petit déjeuner il dit a son père :

- Papa, je crois que cette nuit j'ai tout compris a la politique.

- Excellent mon garçon et qu'as-tu appris ?

- J'ai appris que le capitalisme baise la classe ouvrière tandis que le gouvernement roupille, ignorant le peuple et laissant la génération future dans la merde.

Triomphe et tombeau de François Hollande par Jean d'Ormesson (le courrier du jour))


Triomphe et tombeau de François Hollande 


Par Jean d'Ormesson.

Il n'est pas sûr, il est peut-être même improbable, au vu des sondages d'aujourd'hui, que Nicolas Sarkozy soit réélu dans six mois pour un second et dernier mandat. Les mesures de rigueur annoncées par François Fillon ne sont pas accueillies - c'est le moins que l'on puisse dire - par un enthousiasme excessif.
élection présidentielle, 2012, bataille, présidentMme Le Pen à l'extrême droite, M. Bayrou au Centre, Mme Aubry à gauche, M. Mélenchon à la gauche de la gauche se déchaînent contre elles. Les syndicats les condamnent. Une bonne partie de la droite modérée elle-même ne peut pas se résoudre à se prononcer en faveur d'un président qui, à ses yeux, a avili et compromis ses fonctions par son comportement.


La victoire de François Hollande est à peu près acquise, et elle risque d'être éclatante. Le moment est idéal pour se déclarer sarkozyste.

La question n'est pas de savoir qui l'emportera en mai 2012. On a longtemps été convaincu dur comme fer que ce serait M. Strauss-Kahn. On a pu croire que ce serait Mme Aubry. On a même pu imaginer que, par un coup du sort, ce serait Mme Le Pen. Il n'est pas tout à fait exclu que M. Bayrou, M. Mélenchon, M. Montebourg se soient monté le bourrichon jusqu'à se persuader de leur chance de l'emporter.

Tout sauf Sarkozy. N'importe qui sauf Sarkozy. Ce sera M. Hollande. François Hollande est un parfait honnête homme. Il est intelligent, charmant, cultivé, et même spirituel. Il y a chez cet homme-là un mélange de doux rêveur et de professeur Nimbus égaré dans la politique qui le rend sympathique. Il est mondialement connu en Corrèze. Ce n'est pas lui qui irait courir les établissements de luxe sur les Champs-Élysées, ni les suites des grands hôtels à New York ou à Lille, ni les yachts des milliardaires.

Il ferait, je le dis sans affectation et sans crainte, un excellent président de la IVe République. Ou plutôt de la IIIe. Par temps calme et sans nuages. Il n'est jamais trop bas. Mais pas non plus trop haut. C'est une espèce d'entre-deux : un pis-aller historique. Ce n'est pas Mitterrand : ce serait plutôt Guy Mollet. Ce n'est pas Jaurès ni Léon Blum : c'est Albert Lebrun. Ce n'est pas Clemenceau : c'est Deschanel. Il parle un joli français. Et sa syntaxe est impeccable. On pourrait peut-être l'élire à l'Académie française. Ce serait très bien. Mais en aucun cas à la tête de la Ve République, par gros temps et avis de tempête.

C'est vrai : Sarkozy en a trop fait. Hollande, c'est l'inverse. Car n'avoir rien fait est un immense avantage, mais il ne faut pas en abuser. Il n'est pas exclu, il est même possible ou plus que possible, que M. Hollande soit élu en mai prochain président de la République. C'est qu'à eux deux, M. Hollande et le PS, qui sont assez loin d'être d'accord entre eux - je ne parle même pas de M. Mélenchon ni de Mme Joly dont ils ont absolument besoin pour gagner et dont les idées sont radicalement opposées à celles de M. Hollande - ont des arguments de poids : la retraite à 60 ans (quand la durée de vie ne cesse de s'allonger), 60.000 nouveaux fonctionnaires (quand il s'agit surtout de réduire les dépenses publiques), 30% de baisse sur les traitements du président et des ministres (même M. Jean-Marie Le Pen, de glorieuse mémoire, n'a jamais osé aller aussi loin dans le populisme et la démagogie). Avec des atouts comme ceux-là, on a de bonnes chances de gagner.

Aussi n'est-ce pas dans la perspective de l'élection de 2012 que je me situe.

C'est avec le souci du jugement de l'histoire. M. Sarkozy, autant le reconnaître, a fait pas mal d'erreurs. À voir comment se présente la campagne d'un Parti socialiste qui semble n'avoir pas appris grand-chose des leçons de son temps, ce sera bien pire avec lui qu'avec M. Sarkozy. Les déclarations d'intention ne valent rien. Il faut des exemples vivants. M. Zapatero, en Espagne, est un homme plus qu'estimable. Il est socialiste. Le chômage en Espagne est plus du double du nôtre. M. Papandréou en Grèce est socialiste. Est-ce le sort de la Grèce que nous souhaitons pour la France? M. Sarkozy a été plus attaqué, plus vilipendé, plus traîné dans la boue qu'aucun dirigeant depuis de longues années. Il a pourtant maintenu le pays hors de l'eau au cours d'une des pires crises que nous ayons jamais connues. Il n'est même pas impossible que Mme Merkel et lui aient sauvé l'Europe et l'euro.

Pour affronter le jugement de l'histoire, je choisis le camp, à peu près cohérent, Sarkozy- Fillon-Juppé contre le camp, incohérent jusqu'à l'absurde, Hollande (Hollande président ? On croit rêver, disait Fabius) -Aubry-Joly-Mélenchon. Bonaparte Premier consul prétendait que le seul crime en politique consistait à avoir des ambitions plus hautes que ses capacités. Je suis sûr que François Hollande lui-même a des cauchemars la nuit à l'idée d'être appelé demain à diriger le pays avec le concours des amis de toutes sortes et étrangement bariolés que lui a réservés le destin.

Je veux bien croire - je n'en suis pas si sûr - que pour 2012 les dés sont déjà jetés, que les handicaps du président sortant sont bien lourds pour être surmontés, que le retard est trop rude pour être rattrapé. J'imagine très bien l'explosion d'enthousiasme sur la place de la Bastille ce soir de mai 2012 où l'élection de M. François Hollande à la magistrature suprême sera enfin annoncée.

Je me demande seulement dans quel état sera la France en 2014 ou en 2015.

Celui qui conduit, c'est? (la devinette du jour)


jeudi 22 mars 2012

Une femme qui se fait plaisir est toujours belle (image du jour)


Chenapans potaches et chahuteurs (la blague des années 70 du jour)


Dans le bureau du directeur, trois élèves sont convoqués pour avoir fait beaucoup de chahut. 

Le directeur les interroge tour à tour. 
-Toi, Lucas, Qu'est-ce que tu as fait ? 
-Moi, j'ai fait des graffitis sur les murs de la classe. 
-Tu vas tout de suite nettoyer ces saletés et tu auras une retenue samedi après-midi. 
Et toi, Théo, qu'est-ce que tu as fait ? 
-Moi, j'ai mis trois punaises sur la chaise du maître. 
-Tu vas immédiatement présenter tes excuses au maître et tu auras deux samedis de punition. 
Et toi, Nicolas qu'est-ce que tu as fait ? 
-Moi, j'ai jeté du carton par la fenêtre. 
-Bon, ça, comparé à tes deux camarades, ce n'est pas bien grave, tu ne seras pas puni. 
Allez, filez, et que je ne vous revoie plus. 

Les trois élèves quittent le bureau, quand un quatrième arrive, couvert de pansements. 
- Mais que t'est-il arrivé, à toi ? Comment t'appelles-tu ? 
- Je m'appelle Ducarton, monsieur...

mercredi 21 mars 2012

Différences culturelles et aléas du marketing (jacta es)



Un commercial de Coca-Cola revient du Moyen-Orient remonté à bloc. Il y était parti pour développer la marque là-bas.

Son ami lui demande alors : « Pourquoi n’as-tu pas réussi avec les Arabes ? »

Il lui répond : « Quand j’ai été envoyé au Moyen-Orient, j’étais très confiant de pouvoir faire de bonnes ventes car Coca-Cola n’est pas connu là-bas.
Mais le problème était que je ne parlais pas arabe. J’ai donc fait passer le message à travers 3 images....

la 1ère image présentait un homme allongé dans le sable chaud du désert, totalement faible et épuisé...
la 2ème présentait un homme buvant du Coca....
la 3ème photo montrait notre homme totalement rafraîchi..... »

Et ces panneaux furent publiés dans toute la ville...




« Ben ça aurait du bien marcher ? » lui répond son ami....

« Putain de connerie !!!! » lui répond le commercial...... « Je ne savais pas que les arabes lisaient de droite à gauche ».......

3,5 millions de chômeurs ont tenté leur chance (l'image du jour)


Et Guerlain inventa le parfum (l'image du jour)


mardi 20 mars 2012

Le virus de la Grippe A va muter...



Attention : Le virus de la grippe A, dite "fièvre porcine" H1N1 (touchant le cochon) est en train de se combiner avec celui de la grippe aviaire H5N1 (touchant le canard), pour devenir : H3N1 (qui s'attaque aux... "co-nards")

Une hécatombe programmée !!!

Exclusif : Le cheval de Nicolas Sarkozy (image du jour)


lundi 19 mars 2012

ça veut dire quoi vierge? (la gentille blague du jour)


C'est une petite fille qui demande à sa maman :
- ça veut dire quoi vierge?

Silence. Sourire gêné. Re-silence.
- En fait, quand un papa et une maman s'aime...  la maman elle est très gentille et elle aime bien faire des bisous et des calins au papa... le papa, il offre des graines à la maman et ensuite les graines elles font la course, puis celle qui gagne...

10 minutes, 40 phrases et quelques hésitations plus tard, la maman conclue :
- ... tout cela ça s'appelle "faire l'amour" et jusqu'à ce que vous fassiez cela vous êtes appelés "vierge"

La petite fille répond "ahh" et la moue perplexe interroge :
- et ça veut dire quoi "extra vierge"? ... en tendant la bouteille d'huile d'olive à sa mère

dimanche 18 mars 2012

La citation




"Un psychanalyste est un homme qui va au Crazy Horse Saloon et qui regarde les spectateurs."
 (Alphonse Boudard)




samedi 17 mars 2012

La blague irlando-british du mois (en français) (blague du jour)



L'histoire se passe dans un pub anglais près de Wembley juste après un match de rugby Angleterre-Irlande. Naturellement, l'Angleterre a gagné et les gagnants fêtent la victoire à la stout.
Trois supporters anglais boivent leur Guinness lorsqu'ils remarquent un Irlandais à l'autre bout du bar. 

Le premier Anglais dit à ses potes qu'il va l'asticoter un peu. Il s'approche de l'Irlandais et après lui avoir tapé sur l'épaule, il lui dit:
- Hé l'Irlandais, j'ai entendu dire que votre Saint-Patrick était de la jaquette...
- Oh vraiment, hmmm, je ne savais pas ça. Réplique l'Irlandais imperturbable. 

Un peu déçu, le supporter retourne voir ses potes et leur raconte:
- Incroyable: je lui ai dit que son Saint-Patrick était une pédale et il n'a pas bronché!
- Tu ne sais pas t'y prendre, lui dit alors le deuxième, regarde-moi faire et apprends. 

Et donc, le deuxième supporter s'approche de l'Irlandais, lui tape sur l'épaule et lui dit:
- Tu savais que ton Saint-Patrick, en plus d'être de la jaquette, il adorait se déguiser en femme!
- Oh, hmm, je ne savais pas ça, merci pour l'information. 

Stupéfié et décontenancé par tant de flegme, l'Anglais retourne voir ses potes et leur avoue:
- Tu avais raison, y a rien qui semble le mettre en rogne!

Et le troisième leur dit alors:
- Non, non, non les gars, moi je vais y arriver à l'énerver. Regardez plutôt. 

L'Anglais s'avance vers l'ennemi juré, lui tape sur l'épaule et lui dit:
- Tu savais que ton Saint-Patrick était anglais...
-Je sais, répond l'Irlandais, c'est ce que tes deux copains sont venus m'expliquer tout à l'heure.

La citation "non-mysogine" du jour d'Oscar Wilde




"On dit que les riches ne pensent qu'à l'argent …  C'est faux … les pauvres y pensent bien davantage."
 (Oscar Wilde)



Rasta Kinder Kit (l'image du jour)


Avec Costa croisières, voyez le monde... AUTREMENT (image du jour)


On va pas en faire un fromage!? (l'image du jour)


vendredi 16 mars 2012

Sarkozy et le Diable, petite fable paradisiaco-politique (la bataille présidentielle)


Il est accueilli au Paradis par Saint-Pierre qui lui dit :

- « Bienvenue ! Cependant, nous devons régler un petit problème…
Nous voyons si rarement des Présidents ici que nous ne sommes pas certains de ce que nous devons faire de toi. Le Grand Patron veut que tu passes un jour en Enfer et un jour au Paradis. Tu devras ensuite choisir l'endroit où tu voudras passer l'éternité. »

 - « Mais j'ai déjà décidé, je veux rester au Paradis. »
- « Je regrette, mais nous avons nos règlements. »

Saint - Pierre conduit Nicolas Sarkozy vers un ascenseur qui le conduit en Enfer.
Quand la porte s'ouvre, il se retrouve sur un magnifique terrain de golf tout vert, le soleil brille dans un ciel sans nuages et il y fait un parfait 25 degrés. Au loin se profile un superbe club house. A l'avant de l'édifice se trouvent son papa ainsi que Charles de Gaulle et Pompidou.

Une grande partie de la droite est là aussi ; tous ces beaux personnages s'amusent, heureux et habillés de façon élégante mais décontractée (Dior, Versace, Armani, etc.). Ils accourent à sa rencontre, l'embrassent et se mettent à brasser leurs souvenirs d'antan et leurs débats homériques (ha! ha!).

Ils jouent une partie de golf amicale et dînent au homard et au caviar.
Le Diable offre même une consommation glacée…
- « Bois donc cette petite Margarita et relaxe un peu, Nicolas ! »
- « Euh, ben, je ne peux plus boire, j'ai fait un serment. »
- « Voyons, mon garçon, c'est l'Enfer ici. Tu peux boire et manger tout ce que tu veux sans t'inquiéter. À partir de maintenant, ça ne peut qu'aller de mieux en mieux! »

Nicolas boit son cocktail et commence à trouver le Diable sympathique.

Il est gentil, raconte de bonnes blagues, aime aussi jouer de bons tours, etc.
Ils s'amusent tellement qu'ils ne voient pas le temps passer…

 Arrive pourtant l'heure de partir.
Tous ses amis le serrent dans leurs bras et Sarkozy prend l'ascenseur qui monte vers le Ciel.
Saint-Pierre l'attend à la sortie.
- « C'est maintenant le temps de visiter le Ciel, lui dit le vieil homme, en ouvrant la porte du Paradis. »

Pendant 24 heures, Nicolas Sarkozy doit frayer avec Jean Moulin, Jean Jaurès, Jean Monnet, Guy Mollet, Charles Hernu, le promeneur du Champ de mars et toute une confrérie de gens bienveillants qui conversent de sujets beaucoup plus intéressants que l'argent et qui se traitent l'un l'autre avec courtoisie.

Pas un seul mauvais coup ou une seule blague cochonne; pas de «club house» mirobolant mais un resto ordinaire. Étant donné que ces gens sont tous pauvres, il ne rencontre aucune connaissance, et il n'est pas reconnu comme quelqu'un d'important ou de spécial !

 Pire ! Jésus est une espèce de hippie, un hurluberlu qui ne parle que de «paix éternelle» et ne cesse de répéter ses insipides rengaines:


"Chasser les marchands du Temple, il sera plus difficile à un riche d'entrer dans mon royaume qu'à un chameau de passer par le chas d'une aiguille, etc.»


La journée terminée, Saint Pierre revient...
- « Alors, Nicolas, tu dois maintenant choisir. »

Sarkozy réfléchit pendant une minute et répond :
- « Bien, je n'aurais jamais pensé faire ce choix. Hum? Bon, je trouve le Paradis «intéressant», mais néanmoins je crois que je serais plus à l'aise en Enfer avec mes amis. »

Saint-Pierre l'escorte alors jusqu'à l'ascenseur et Nicolas Sarkozy redescend jusqu'en Enfer…

Quand les portes s'ouvrent, il se retrouve au beau milieu d'une grande plaine brûlée et stérile, couverte de vidanges et de déchets toxiques industriels.

Il est horrifié d'apercevoir tous ses amis, en guenilles et enchaînés tous ensemble, qui ramassent des déchets pour les mettre dans des grands sacs noirs. Ils gémissent de douleur, se plaignant de leur supplice,
leurs mains et leurs visages noirs de saleté. Le Diable s‘amène, mettant son bras velu et puant autour des épaules du nouveau.

- « Je ne comprends pas, balbutie Sarkozy en état de choc, lorsque j'étais ici hier, il y avait un terrain de golf et un « club house »; nous avons mangé du homard et du caviar et nous nous sommes saoûlés.
On s'est envoyés en l'air comme des lapins et on s'est tous follement amusés.
Maintenant, je ne vois qu'un désert rempli d'immondices et tout le monde a l'air misérable. »

Le Diable le regarde, lui sourit, et lui sussurre à l'oreille :
- « Hier nous étions en campagne électorale; aujourd'hui, tu as voté pour nous! »



La maison de Robert Mugabe, président du Zimbabwe (images du jour)



...NO COMMENT...






La citation fiscale du jour par H Queille



"Toute réforme fiscale consiste à supprimer des impôts sur des choses qui étaient taxées depuis longtemps,
 pour les remplacer par des nouveaux, plus lourds, sur des choses qui ne l'étaient pas."

 (Henri Queuille)


Un bon départ (la blague du jour)



C'est un jeune employé qui s'apprête à quitter le bureau vers les 19h30, lorsqu'il croise son Directeur, en face du broyeur de documents, une feuille de papier à la main... 

- Ah jeune homme ! Vous allez pouvoir m'aider avant de partir : Ceci (en montrant son papier) est très important, et ma secrétaire vient de partir. Sauriez-vous faire fonctionner cette machine ? 

Le jeunot répond : 
- Mais très certainement Monsieur. 

Et il branche la prise, insère le papier dans la fente et celui-ci est aussitôt broyé. 

- Excellent ! dit le Directeur, alors que son papier disparaît... Une seule copie suffira.

mardi 13 mars 2012

Coup de téléphone nocturne (blague du jour)



LE TÉLÉPHONE SONNE AU MILIEU DE LA NUIT......

LE MARI DIT :
" SI C'EST POUR MOI, TU DIS QUE JE SUIS ABSENT "

SON ÉPOUSE RÉPOND AU TÉLÉPHONE :
" IL EST A LA MAISON "

LE MARI DIT :
" QU'EST-CE QUI TE PREND ?? "

L'ÉPOUSE RÉPOND :
" C'ÉTAIT POUR MOI !"

dimanche 11 mars 2012

Surprenant, amusant ou effrayant: le quotidien des Français en chiffres




Surprenant, amusant ou effrayant: le quotidien des Français en chiffres ... Nos hommes politiques devraient un peu plus s'intéresser à ces chiffres, non? Et Sarkozy face à Bourdin qui justifiait le fait que les hommes politiques ne connaissent pas le prix d'un ticket de métro parce qu'ils ne le prennent pas et qu'ils ne vont pas faire semblants d'être comme nous... pfft!

Pour ne pas faillir à ce qui ressemble à une tradition, j'ai décidé de vous présenter certains chiffres pour le moins surprenants.

Les moyennes journalières (avec la marge d'erreur qu'elles présupposent) présentées dans ce post sont toutes issues d'études et de statistiques fournies par l'Insee et par différents organismes et groupements professionnels. Toutes ces données récoltées permettent d'en savoir un peu plus sur les habitudes quotidiennes des Français en matière de consommation, ou de connaître par exemple le nombre exact de naissances et de décès chaque jour en France.

En attendant de publier la semaine prochaine un article présentant des moyennes mondiales quotidiennes, je vous laisse découvrir ces quelques chiffres - souvent étourdissants même si parfois tragiques - qui nous caractérisent nous autres Français au quotidien.

Chaque jour en France, on achète 511.000 bouteilles de shampooing.

Chaque jour en France, 548 animaux de compagnie sont abandonnés par leurs propriétaires.

Chaque jour en France, 153 millions de cigarettes sont fumées.

Chaque jour en France, 18.356 personnes visitent la Tour Eiffel.

Chaque jour en France, il y a en tout 1,4 milliard d'emails reçus.

Chaque jour en France, un paysan se suicide.

Chaque jour en France, 20 millions de lessives sont faites.

Chaque jour en France, 450.000 films sont téléchargés illégalement.

Chaque jour en France, 1,5 million de sandwichs sont consommés.

Chaque jour en France, 180 personnes meurent du tabac et de ses conséquences.

Chaque jour en France, 1 million de personnes vont chez le coiffeur.

Chaque jour en France, on compte 2.268 naissances.

Chaque jour en France, 75 millions de lettres et de colis sont acheminés par la Poste.

Chaque jour en France, il se vend 3.698 friteuses.

Chaque jour en France, 273.671.232 SMS sont échangés.

Chaque jour en France, 5 bars ferment.

Chaque jour en France, 2.000 enfants de 0 à 6 ans sont victimes d’accidents de la vie courante.

Chaque jour en France, 4.500 offres d'emplois sont postées sur Twitter.

Chaque jour en France, il y a un braquage de bijouterie-joaillerie.

Chaque jour en France, il se vend 327.000 déodorants.

Chaque jour en France, 206 viols ont lieu.

Chaque jour en France, la RATP transporte 10 millions de voyageurs.

Chaque jour en France, il se vend 6.027 voitures neuves.

Chaque jour en France, 10 personnes meurent de maladies professionnelles dues à l'amiante.

Chaque jour en France, 300.000 pots de Nutella sont consommés.

Chaque jour en France, il y a 15.000 trains qui circulent.

Chaque jour en France, il se vend 9.205 aspirateurs.

Chaque jour en France, il se consomme 32 millions de baguettes de pain.

Chaque jour en France, 1 000 nouvelles personnes apprennent qu'elles sont atteintes d'un cancer.

Chaque jour en France, 115 voitures sont incendiées.

Chaque jour en France, il se vend 59.040 boîtes de pilules contraceptives.

Chaque jour en France, près de 24 millions de personnes se connectent à Internet.

Chaque jour en France, il y a 900 accidents médicaux dans les hôpitaux et les cliniques.

Chaque jour en France, 4 millions de personnes prennent le train pour se rendre à leur travail.

Chaque jour en France, 1.917 tondeuses à gazon neuves sont vendues.

Chaque jour en France, 15 000 personnes viennent admirer la Joconde au Musée du Louvre.

Chaque jour en France, il se vend 413.698 tubes de dentifrice.

Chaque jour en France, 110 personnes meurent d'un arrêt cardiaque.

Chaque jour en France, on vend 30.136 parapluies neufs.

Chaque jour en France, l'Etat consacre 160 millions d'euros rien que pour le paiement des intérêts de sa dette.

samedi 10 mars 2012

Le meilleur ami de l'homme (blague du jour)



Un monsieur marié possède un chien et il en est fou et fier. 

Un jour il voit dans le journal qu'à Paris, ils procèdent à une opération qui permet au chien de parler. Ça coûte 5000 Euros. Il regarde son fils et lui dit, tu pars à Paris avec le chien ! 

Son fils très heureux part avec le chien et 5000 Euros en poche... 

Rapidement le jeune dépense tout l'argent et se demande tout à coup comment affronter son père et lui annoncer que le chien n'avait pas été opéré et qu'il n'avait plus un sou en poche.... 
Donc il mange tranquillement dans un petit resto tout en réfléchissant... peut-être est-il mieux de ne pas rentrer à la maison ? 
Il prend le téléphone et appelle son père ! 
- Ça fait 4 jours que je n'ai pas eu des tes nouvelles ! Et le chien ? 
- Ha ! Le chien va très très bien... J'ai essayé de téléphoner mais c'était toujours occupé, il devait y avoir un problème avec le téléphone. 
- Et le chien il parle ? 
- Il n'arrête plus ! Il parle, Il parle... Au fait est-ce que tu couches toujours avec ta secrétaire ? 
- Qui t'a dit cela ? 
- Mais le chien ! 
- Fais-le piquer et rentre à la maison tout de suite

jeudi 8 mars 2012

Qui n'a pas d'enfants ne peut pas comprendre (blague du jour)




C'est l'histoire d'une institutrice de dernière année de maternelle, au milieu de janvier, le mois le plus dur pour tout le monde ... 

Un des enfants lui demande de l'aide pour mettre ses bottes pour aller récréation et, en effet, elles sont vraiment difficiles à enfiler. 
Après avoir poussé, tiré, re-poussé et tiré dans tous les sens, les bottes sont enfin chaussées et le gamin dit :  " Elles sont à l'envers, maîtresse ". 

La maîtresse attrape un coup de chaud quand elle s'aperçoit qu'en effet il y a eu inversion des pieds... 
Bref, nouvelle galère pour les enlever et rebelote pour les remettre mais elle réussit à garder son calme jusqu'à ce que les bottes soient rechaussées, aux bons pieds... 
Et là, le gamin lui dit avec toute la candeur qui caractérise les enfants : 
" C'est pas mes bottes ! " 

A ce moment, elle fait un gros gros effort pour ne pas exploser, fait un tour sur elle-même en se mordant les lèvres, se calme et lui demande pourquoi il ne l'a pas dit avant ... 
Comme le gamin voit bien qu'il a contrarié sa maîtresse, il ne répond pas. 
Elle dit alors : " Bon, allez, on les enlève " et elle se met à nouveau au boulot. 
Le deuxième pied est presque sorti quand le gamin poursuit : 
" C'est pas mes bottes, c'est celles de mon frère, mais maman a dit que je dois les mettre ". 

Là, elle a envie de pleurer mais, une nouvelle fois, elle se calme et entreprend de lui re- re- mettre ses bottes. 
L'opération est enfin réussie et la maîtresse se sent fière d'avoir réussi. 
Pour aller jusqu'au bout, elle le met debout, lui fait enfiler son manteau, lui met son cache-nez et lui demande : 
" Où sont tes gants ? " 
Et le gamin de répondre le plus simplement du monde : 
" Pour pas les perdre, je les ai mis dans mes bottes !!! "

mercredi 7 mars 2012

Le bol de bois (la chaîne email du jour)



Je vous assure que vous vous rappellerez du Bol de bois demain, dans une semaine, un mois , une année…

Un vieil homme tout frêle va vivre avec son fils, sa bru et son petit-fils de quatre ans.
La main du vieil homme tremblait, sa vue était embrouillée et sa démarche vacillante.
La famille mangeait ensemble à la table. Mais, le vieux grand-papa éprouvait de la difficulté à manger. Les petits pois glissaient de sa cuiller et tombaient sur le plancher.
Quand il prenait son verre de lait, il le renversait sur la nappe.
Le fils et son épouse étaient irrités par le gâchis.
Le fils affirmait « On devrait faire quelque chose à propos de papa »
« J’en ai marre du lait renversé, du bruit qu’il fait en mangeant et de la nourriture sur le plancher. »
Alors, avec son épouse, il installait une table dans un coin de la cuisine.
Là, le grand-père mangeait seul pendant que la famille prenait le repas.
Étant donné que le vieil homme avait brisé de la vaisselle, sa nourriture était servie dans un bol de bois.
Quand la famille jetait un coup d’œil en direction de grand-papa, il leur arrivait de voir une larme glisser sur la joue du vieil homme pendant qu’il était assis tout seul.
Malgré tout, ils continuaient à maugréer contre lui lorsqu’il échappait sa fourchette ou sa nourriture.
Le petit-fils observait tout en silence.
Un soir, avant le souper, le papa remarquait son fils qui jouait avec des morceaux de bois qui jonchaient le plancher.
Il lui demanda gentiment, « que fabriques-tu? » Tout aussi gentiment le petit garçon répondit,
« Oh! Je fais un petit bol pour toi et maman pour que vous mangiez votre nourriture lorsque je serai plus grand. »
Le petit garçon sourit et continuait son travail.
Ces mots ont eu l’effet d’une bombe sur les parents qui devinrent silencieux. Des larmes commençaient à ruisseler le long de leurs joues… Sans dire un mot, ils savaient ce qu’ils devaient faire.
Ce soir-là, le fils prit la main de son père pour le ramener gentiment à la table familiale.
Pour le reste de ses jours il mangea tous ses repas avec la famille. Et pour quelque raison, ni le fils ou son épouse ne firent de cas quand il échappait sa fourchette, renversait du lait ou salissait la nappe.

Sur une note positive, j’ai appris que, peu importe quoiqu’il arrive, aussi mauvais que cela semble aujourd’hui, la vie continue, et elle sera meilleure demain.
J’ai appris que nous pouvons en dire beaucoup au sujet d’une personne de la façon qu’elle se comporte devant quatre choses :
Une journée de pluie, les personnes âgées, des bagages égarés et des lumières d’arbre de Noël emmêlées.
J’ai appris que gagner sa vie n’est pas la même chose que de « vivre sa vie. »
J’ai appris que la vie nous donne quelquefois une deuxième chance.
J’ai appris que l’on ne doit pas poursuivre sa vie avec une mitaine de receveur dans chaque main. Nous avons besoin de remettre quelque chose aux autres quelquefois. J’ai appris que si on poursuit le bonheur, il va nous échapper.
Mais, si vous vous concentrez sur votre famille, vos amis, les besoins d’autrui, votre travail et l’accomplissement des choses au meilleur de vos capacités, le bonheur vous trouvera bien.
J’ai appris que lorsque je prends une décision avec mon cœur, je prends normalement la bonne décision.
J’ai appris que même si je ressens de la douleur, je n’ai pas besoin de devenir un casse-pieds pour les autres.
J’ai appris que chaque jour, nous devrions étendre le bras et toucher quelqu’un d’autre.
Le monde aime cette touche humaine… se tenir pas la main, une accolade chaleureuse ou simplement une tape dans le dos….
J’ai appris que j’en ai encore beaucoup à apprendre.
J’ai appris que vous devriez faire suivre ceci à tous ceux et celles que vous aimez.
Je viens de le faire!

LA BOUGIE DE L’AMITIÉ

Remarquez à la fin, la date quand la bougie fût allumée.

CELA VA VOUS DONNES LA CHAIR DE POULE

Je ne suis pas celui qui la laissera sans suite. J’ai foi en elle...
Les anges m’ont accompagné tout au long de ma vie… et ils m’escortent toujours.
>


> > > > >
*********************
> > > > >
> > > > >
Ceci est pour vous tous et vous toutes qui êtes des personnes précieuses pour moi,

Je prie pour votre bonheur
La Bougie de l’Amour, l’Espoir et l’Amitié!


> > > > >
> > > > >

> > > > >
> > > > >
> > > > > Cette bougie a été allumée

Le 15 septembre 1998

Quelqu’un qui vous aime a fait en sorte
de la garder « allumée », en vous l’envoyant.

Ne laissez pas la Bougie de l’Amour, l’Espoir et l’Amitié s’éteindre.

Faites-la suivre à tous/toutes vos ami(e)s et les personnes que vous aimez!

Que Dieu vous bénisse !

mardi 6 mars 2012

Le tableau le mieux fréquenté du monde (leçon et image du jour 2 en 1)


Ce n'est pas tous les jours que l'on peut se cultiver, ne serait-ce qu'un petit peu sur Junk-Delirious...
mais c'est aujourd'hui!

Je vous invite à admirer cette toile complètement folle, où se côtoient un nombre invraisemblable de personnalités qui ont marqué l'histoire et que je vous invite à essayer de reconnaitre.

N'hésitez pas à demander un coup de main à vos amis et si vous flanchez, et comme je ne suis pas chien, voici le lien vers l'image originale en grande résolution et surtout, avec des liens pointant sur les biographies de chaque personnalité représentée.

Danone a été condamné pour publicité mensongère cf Activia


DANONE OBLIGÉ DE RETIRER SA PUBLICITÉ MENSONGÈRE APRÈS 15 ANS DE MATRAQUAGE ET DE DÉGÂTS

Le « pavé dans le pot de yaourt » qu'a lancé Didier Raoult *, chercheur français, dans la prestigieuse revue scientifique « Nature » de septembre 2009 a fini par être payant.
  
 
Pour le patron du labo de virologie de la Timone à Marseille, les yaourts et autres boissons lactées farcis aux pro biotiques que l'on nous fait avaler depuis près de 20 ans auraient une grosse part de responsabilité dans l'épidémie d'obésité qui frappe les enfants.

 Les pro biotiques que Danone ajoute à tout va dans divers yaourts sont selon les allégations de la marque assénées à la télévision, censées « booster » les défenses immunitaires.
On en trouve plus de 1 milliard par pot d'Activia ou d'Actimel.

 Le hic est que ces bonnes bactéries «actives et vivantes », dixit Danone, sont les mêmes que celles utilisées depuis longtemps dans les élevages industriels comme activateurs de croissance pour faire grossir plus rapidement cochons et poulets. Un porc ainsi gavé de pro biotiques, c'est plus de 10 % de gagné sur la balance.
Danone pousse donc à «élever» nos enfants comme des cochons ou des poulets !
 
 
 En fait, en début d'année, des chercheurs ont eu l'idée de comparer la flore intestinale des obèses et des non obèses. Et là, surprise, les premiers étaient bourrés de pro biotiques, ceux qu'on trouve justement dans les yaourts «santé plus».

 Didier Raoult commente : « On a autorisé pour l'alimentation humaine des activateurs de croissance utilisés dans les élevages, sans chercher à savoir quel serait l'effet sur les enfants ».
Du coup, celui-ci a réclamé des études pour connaître le rôle précis de TOUS les produits lactés dans l'épidémie d'obésité infantile.
  
 En outre, il n'y a pas que les enfants qui sont victimes de cette supercherie : « J'ai rencontré de nombreuses femmes potelées bien que sous alimentées, et qui cherchaient désespérément à maigrir en se limitant à quelques yaourts par jour plus quelques babioles ». Et désespérante désillusion, elles continuaient à grossir, étaient de plus en plus fatiguées et fragiles....
Finalement, les semeurs d'alerte indépendants ont fini par émouvoir les services officiels avant que le scandale n'éclate trop au grand jour.
 C'est ainsi qu'ils viennent de mettre la pression sur le groupe Danone, l'obligeant, selon les termes délicats des grands journaux « à revoir sa copie » (Un monstre comme Danone, ça se ménage).
Il faut tout de même réaliser que cela pourrait être un coup dur pour le lobby puisque les groupes Actimel Europe et Activia Europe pèsent ensemble  1,5 milliards d'Euros sur un chiffre total Danone de 15 milliards, soit 10 %.
Mais ne nous faisons guère de soucis pour cette entreprise de tricheurs, car entre ses discrètes et adroites manœuvres de retrait publicitaires et les addictions de beaucoup de consommateurs, il n'y a pas vraiment le « feu au lac », en attendant qu'on nous invente une autre « Salade à la mode ».
Faites passer...c'est de salubrité publique...!

* Didier Raoult est professeur de microbiologie et spécialiste des maladies infectieuses. Il dirige l'Unité de Recherche en Maladies Infectieuses et Tropicales Emergentes (URMITE) de Marseille. Le Grand Prix Inserm 2010 lui a été décerné à 58 ans pour l'ensemble de ses travaux sur les agents pathogènes et sa découverte des virus géants.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails