vendredi 6 avril 2012

Les hauts diplômés face à l'entretien d'embauche - Étude comparée d'un entretien de recrutement




Cas n°1 : Candidat formé à l'ENA

D.R.H. : - Quelle est la chose la plus rapide du monde ? Candidat : - C'est la pensée.
D.R.H. : - Pourquoi ?
Candidat : - Parce qu'une pensée arrive presque instantanément.
D.R.H. : - Très bien, excellente réponse.

Cas n°2 : Candidat formé à Polytechnique

D.R.H. : - Quelle est la chose la plus rapide du monde ?
Candidat : - Un clin d'œil.
D.R.H. : - Pourquoi ?
Candidat : - Parce que c'est si rapide que parfois on ne s'en aperçoit même pas.
D.R.H. : - Parfait


Cas n°3 : Candidat formé à SUP de CO

D.R.H. : - Quelle est la chose la plus rapide du monde ?
Candidat : L'électricité.
D.R.H. : - Et pourquoi ?
Candidat : - Quand on actionne un interrupteur on allume une lampe à 5 km de distance instantanément.
D.R.H. : - Excellent.


Cas n°4 : Candidat qui s'est formé dans une petite fac de province

D.R.H. : - Quelle est la chose la plus rapide du monde ?
Candidat : - Une diarrhée...
D.R.H. : - Comment ça ? Vous plaisantez ? Expliquez-vous ?
Candidat : - Je confirme. Hier soir j'ai eu une diarrhée si forte, qu’avant d'avoir la moindre pensée, en un clin d'œil et avant de réussir à allumer la lumière, j'avais fait dans mon pantalon...
D.R.H. :- La place est à vous!


Conclusion :
Fondements techniques et calculs ne sont pas tout.

Moralité :
Savoir gérer et comprendre quand la merde arrive, c'est ce dont les entreprises ont besoin actuellement !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails