mercredi 8 février 2012

Le bêtisier des assurances (1ère partie) (le courrier du jour)



Tout ce qui suit est authentique. Les fautes d'orthographe sont, elles aussi, authentiques !!!
J'etais en vacances quand la fuite s'est produite dans la salle de bains du voisin du dessus. Alors le voisin du dessous a cru que l'eau venait de chez moi, mais le voisin du dessus a alerte le voisin d'a cote qui est le frere du voisin du dessous pour lui dire que l'eau ne venait pas de chez moi mais du voisin du dessus.

J'ai bien recu la fiche de mon epouse, je ne manquerai pas de vous renvoyer cette derniere dument remplie par mes soins.

En avancant, j'ai casse le feu arriere de la voiture qui me precedait. J'ai donc recule, mais en reculant j'ai cabosse le pare-chocs de la voiture qui me suivait. C'est alors que je suis sorti pour remplir les constats, mais en sortant j'ai renverse un cycliste avec me portiere. C'est tout ce que j'ai a declarer aujourd'hui.

Il faut dire a ma decharge que le poteau que j'ai bute etait cache par l'invisibilite du brouillard.

J'ai heurte une voiture en stationnement et me suis bien garde de me faire connaitre aupres de l'automobiliste. J'espere que vous serez content et que vous pouvez faire un petit geste en m'accordant un bonus supplementaire.

Circonstances de l'accident : est passé à travers une porte vitrée lors de l'opération "portes ouvertes" de l'entreprise.

Si vous continuez a m'envoyer des lettres recommandees sous pretexte que je ne pai pas mes primes, je me verrai dans l'obligation de resilier tous mes contrats.

Vous savez que mon taxi est transforme en corbillard et que je n'y transporte que des morts. Mes clients ne risquant plus rien, est-il bien necessaire que vous me fassiez payer une prime pour le cas ou ils seraient victimes d'un accident.

Mon assureur m'avait telephone pour me dire qu'il m'envoyait un avenant. Le lendemain, j'ai recu la visite d'un inspecteur de la compagnie, pas avenant du tout.

Je suis etonne que vous me refusiez de payer cet accident sous pretexte que je ne portais pas mes lunettes comme indique sur mon permis. Je vous assure que ce n'est pas ma faute si j'ai renverse ce cycliste : je ne l'avais pas vu.

Je vous temoigne mon grand mecontentement vous metes tellement de temps a me rembourser mes accidents que c'est toujours avec celui d'avant que je paye les degats de celui d'apres, alors n'est-ce pas que ce n'es pas serieux de votre part.

Je vous adresse comme convenu mon constat amiable. Pour etre sur de ne rien oublier, j'ai fait des croix dans toutes les cases.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails